> Accueil   > Recommandations à la population

Passy, l'air et le temps

Recommandations à la population

 Recommandations sanitaires pour tout épisode de pollution

Il est recommandé à l'ensemble de la population:

  • de respecter scrupuleusement leur traitement médical en cours, ou de l’adapter sur avis de leur médecin
  • de consulter leur médecin en cas d’aggravation de leurétat ou apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux)
  • d’éviter toute activité physique ou sportive intense (notamment compétition) augmentant de façon importante le volume d’air et de polluants inhalés
  • de veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de solvants et surtout la fumée de tabac
    NB : Il n'est pas nécessaire de modifier les déplacements habituels ni les pratiques habituelles d’aération et de ventilation, la situation lors d’un épisode de pollution ne justifiant pas des mesures de confinement.
  • Pour plus d’informations sur les recommandations sanitaires, vous pouvez :
    · contacter l’Agence Régionale de Santé ou sa délégation départementale :
    http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/Internet.rhonealpes.0.html
    · consulter les informations disponibles liées au niveau et à la nature des pollens sur le site internet http://www.rnsa.asso.fr en plus des informations similaires éventuellement diffusées en accompagnement du message d'information et de recommandations
Recommandations comportementales pour tout épisode de pollution

Communiqué pour la procédure « information et recommandation »
  • il est vivement recommandé de limiter l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique ;
  • il est vivement recommandé aux usagers de la route :
    . de privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
    . de différer si possible les déplacements internes aux agglomérations ;
    . pour leurs déplacements nécessaires, de pratiquer si possible le co-voiturage ou d’emprunter les réseaux de transport en commun ;
    . de réduire leur vitesse à une vitesse inférieure de 20 km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 km/h. Les poids lourds et autocars ne se voient pas appliquer la même réduction de vitesse mais ne peuvent circuler à une vitesse supérieure à la vitesse maximale autorisée ainsi déterminée pour les véhicules légers.
  • Il est vivement recommandé de reporter la mise en service et l’utilisation des appareils individuels de chauffage et de cuisson utilisant des combustibles solides (tels que le bois, charbon, charbon de bois) à la fin de l’épisode de pollution lorsque ces appareils ne sont pas la source principale de chauffage ou de cuisson. Sont particulièrement visés les feux de bois à l’air libre, les barbecues et les foyers ouverts d’agrément.
  • Il est rappelé que le brûlage à l’air libre de déchets de quelque nature qu’ils soient est interdit par le règlement sanitaire départemental.
Communiqué pour la procédure « alerte »
  • l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique doit être strictement limité ;
  • Les usagers de la route doivent :
    . privilégier pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
    . différer si possible les déplacements internes aux agglomérations ;
    . pour leurs déplacements nécessaires, pratiquer si possible le co-voiturage ou emprunter les réseaux de transport en commun.
    . respecter une vitesse inférieure de 20 km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 km/h. Les poids lourds et autocars ne se voient pas appliquer la même réduction de vitesse mais ne peuvent circuler à une vitesse supérieure à la vitesse maximale autorisée ainsi déterminée pour les véhicules légers.