Actions publiques

Visite ministérielle

Cadre vie Nicolas Hulot PK.jpg

Cadre vie Nicolas Hulot PK.jpg, par cdeker

Le 29 septembre 2017, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Buzin, ministre des Solidarités et de la Santé et Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, se sont rendus dans la vallée de l'Arve et notamment à Passy, afin d'effectuer un point d'étape sur la lutte contre la pollution de l'air. Ils ont salué la prise de compétence "qualité de l'air" par le Syndicat mixte d'aménagement de l'Arve et de ses affluents (SM3A), qui regroupe toutes les communes de la vallée. Ce syndicat deviendra progressivement le guichet unique de coordination des actions engagées dans la vallée dans les secteurs de la mobilité, du bâtiment ou de l'industrie, en lien étroit avec le Département de Haute-Savoie et la Région Auvergne Rhône-Alpes.
Le dossier de presse ci-après comprend également l'étude sur les "impacts sanitaires de la pollution atmosphériques dans la vallée de l'Arve", menée par "Santé publique France".

Dossier presse pollution de lair_29 septembre 2017.pdf, par cdeker

La Communauté de communes Pays du Mont-Blanc (CCPMB)

L’environnement au Pays du Mont-Blanc est une préoccupation quotidienne des élus communautaires. 14 millions d’euros ont déjà été investis dans la lutte contre la pollution depuis 2013. Bien que les mesures entreprises aient permis de réduire en 15 ans de 42 % les émissions de PM10, une étude DECOMBIO, parue fin 2016, permet désormais de cibler plus précisément la problématique de pollution inhérente au territoire de la CCPMB : les émissions de PM10. Cette étude confirme que les causes principales en pic sont liées à 80 % à la combustion de la biomasse (mauvaise combustion du bois), 10 % au transport  et 10 % à l’industrie.

Les Ambassad’R,  270 000 euros pour les citoyens et les résidents

Sensibiliser, prendre en compte les préoccupations de chacun, rendre accessible la connaissance, diagnostiquer les sources d’émission sur le terrain en les cartographiant, faire connaître les solutions, les dispositifs et les aides subventionnelles en vigueur pour améliorer la qualité de l’air sur le territoire de la CCPMB, telles sont les missions confiées aux Ambassad’R.

Depuis le 2 octobre 2017, les Ambassad’R vont à la rencontre des résidents. Ils visitent chaque maison pour apporter aux ménages des pistes de solutions visant à améliorer la qualité énergétique de leur logement et diminuer les émissions polluantes. Ils présentent aussi les dispositifs financiers disponibles et assistent les particuliers à la construction des demandes.

Le Fonds Air Entreprises, 1.75 millions d’euros pour les entreprises

La principale  source de rejets des PM10 vient de la combustion de la biomasse. Pour lutter contre les rejets industriels,  les conseillers communautaires, en partenariat avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de Haute-Savoie, ont voté un Fonds Air Entreprises doté de 1.75 millions d’euros. Il permettra dès cet automne de financer des programmes de réduction des émissions polluantes des entreprises pour près de 6.6 millions d’euros de travaux.

Les élus de la CCPMB vont dédier 740 000 euros de ce fonds à des petites entreprises, en particulier aux artisans du bois, par le biais d’une pré-étude énergétique financée par la CCMPB.  Dès  ce printemps 2017,  la phase de diagnostic a débuté : les premiers artisans du bois pourront ainsi bénéficier à l’automne du dispositif pour diminuer leurs émissions de cet hiver.

Plaquette Fonds Air Entreprise.pdf, par cdeker

Pour mémoire

La CCPMB s’est engagée dès septembre 2016 dans l'élaboration d’un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET), rendu obligatoire par la loi Transition Energétique pour la Croissance Verte (avant le 31 décembre 2018). Le Plan Climat est composé d’un diagnostic, d’une stratégie et d’un programme d’actions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, réduire la consommation énergétique, augmenter la production d’énergies renouvelables…

Mise en place de la circulation différenciée grâce aux Crit’Air

Le nouvel arrêté cadre départemental pour la gestion des pics de pollutions sera présenté en Coderst (Comité départemental de l’environnement,  des   risques   sanitaires  et  technologiques)  en octobre 2017. La circulation différenciée pour les véhicules légers lors des épisodes de pollution sera définie dans ce cadre.

Près   de   48 000   certificats   Crit’Air   ont   été   délivrés   pour   le département de la Haute-Savoie.

Commander mon certificat qualité de l’air Crit’air : https://www.certificat-air.gouv.fr/

En 1 clic