Des composteurs dans les restaurants scolaires

compostageresto1.jpg

Afin d'accompagner ce changement d'habitude, de nombreux ateliers pédagogiques, animés par le SITOM des vallées du Mont-Blanc, ont été organisés courant 2018. Ils impliquaient les agents communaux, les écoles, les élèves, les parents ainsi que les partenaires péri et extra-scolaires.
Pour Valentin Durand Warembourg, adjoint délégué à l'Education/Jeunesse, et le service municipal du même nom, les objectifs sont les suivants :

  • Diminuer les coûts et les volumes de bio-déchets
  • Réduire l’impact environnemental lié à la collecte et au traitement des déchets
  • Participer à la lutte contre le gaspillage alimentaire et anticiper la réglementation (obligation au 1er janvier 2025)
  • Sensibiliser le jeune public à la prévention des déchets

En parallèle, cette initiative a permis de :

  • Impliquer les enfants dans le tri pendant et après les repas, pour les rendre acteurs de leur assiette
  • Adapter les quantités servis ; proposer des portions « petits mangeurs » et « gros mangeurs »
  • Mettre les hors d’œuvre et les desserts en libre service ; fromage à la coupe plutôt qu’en portion

Les composteurs sont installés dans la cour des restaurants scolaires Passiflore (Marlioz), Restomômes (Chedde), Les P’tits Loups (Chef-lieu) et Graine de Délice (Plateau d’Assy) et le seront au terme des travaux de rénovation énergétique au restaurant de l'Abbaye (été 2019).

Selon une estimation du SITOM, c'est environ 4 tonnes de compost qui ont été produit en une année, utilisées ensuite par le service municipal des  "Espaces verts".

compostageresto2.jpg

compostageresto2.jpg, par cdeker

 

En 1 clic