Labellisation "Ecolo crèche"

wwwcomposteursecolocreche.jpg

...de labellisation, sur trois ans, « Écolo crèche ». Sous la houlette de Stéphanie Piedvin, adjointe déléguée, les équipes vont totalement modifier leurs habitudes, pour leur bien-être… et celui des enfants.
En complément, des composteurs ont été installés au multi-accueil "Les Oursons" par le Syndicat intercommunal des ordures ménagères (SITOM) des vallées du Mont-Blanc ; d'autres avaient déjà été installés en août 2016, à côté du secrétariat du service petite enfance (rue du lac Vert à Chedde) pour le multi-accueil « Passy P’tits » et la micro-crèche « Les Éterlous ».

Être labellisé « Ecolo crèche » se mérite. S’inscrire dans une démarche de transition énergétique induit une approche globale de la manière d’accueillir les enfants. Pour les équipes des multi accueils « Passy P’tits » et « Les Oursons » ainsi que celles de la micro-crèche « Les Éterlous », c’est un véritable investissement personnel et professionnel : établir un diagnostic de l’existant ; rédiger un plan d’actions ; suivre des formations et des parcours pédagogiques ; participer à des journées du réseau ; organiser la fête de la labellisation… « Ce projet nous permet de fédérer les agents sur des valeurs communes. Il nous permet de créer une nouvelle dynamique avec pour finalité l’amélioration du bien-être des enfants et des agents, tout en réduisant les impacts environnementaux, depuis la conception de l’espace jusqu’à son organisation et son fonctionnement », précise Amandine Ferreira, directrice du service.
Afin de se conformer au référentiel, des actions doivent être menées tout azimut. Concernant la pollution de l’air intérieur, sont initiées de nouvelles pratiques d’aération, l’utilisation de produits d’entretien écologiques et de matériaux de construction ou de jouets sélectionnés pour leur innocuité. C’est également faire évoluer les habitudes liées à la société de consommation : réparation, réemploi, recyclage d’équipements endommagés, ainsi que des économies d’eau ou d’énergie par l’automatisation de gestes simples.
Concernant l’alimentation, une importante réflexion a été menée à l’échelle de la restauration collective gérée par la municipalité. Déjà des produits bios ou en circuit court et des repas de saison sont introduits. « Pour la première fois ce printemps, nous avons pu utiliser le compost produit à Passy P’tits pour fertiliser notre potager. Les enfants ont pu déguster les légumes qu’ils ont vu pousser ! »,  explique Amandine Ferreira. Fort de cette expérience, un nouveau composteur devrait être mis en place au Plateau d’Assy, au sein du multi-accueil « Les Oursons ».
Le service « Petite enfance » a également adopté les couches écologiques, moins nocives pour les fesses de bébé et a revu sa manière de stocker les usagées, afin de faire des économies.
Pour être vraiment efficaces, tous ces efforts « du quotidien » devront être complétés par une rénovation énergétique des bâtiments, avec la mise en place d’un double-vitrage et  de VMC.

 

Ecolo crèche, un label officiel

Récompensé par le programme présidentiel « La France s’engage », « Écolo crèche » a signé en 2016, une convention de partenariat avec le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes et la Caisse Nationale des Allocations Familiales. À ce jour, plus de 200 crèches se sont déjà engagées. La dynamique de changement écoresponsable a généré jusqu’à :

  • 30% de baisse sur les factures d’énergie
  • 25% de baisse de consommation d’eau
  • 46% d’absentéisme en moins pour maladie

85 % des familles interrogées se déclarent favorables à ce changement de pratiques.

 

En 1 clic