Agir contre les plantes invasives

Le patrimoine naturel de Passy est aujourd’hui potentiellement menacé par les espèces exotiques envahissantes végétales ou "plantes invasives". Ces dernières, échappées des jardins, se développent de manière incontrôlée et colonisent talus, prairies, etc. Elles constituent aujourd'hui un problème auquel différents acteurs, publics ou privés, se trouvent confrontés.

Ce sont des espèces végétales importées depuis différentes parties du monde (Amérique  du Nord, Est de l'Europe, Asie), ayant été introduites en France à partir du 17e siècle et dont le développement menace les écosystèmes. En effet, elles possèdent des capacités de colonisation importantes (reproduction efficace, croissance rapide, émission de substances toxiques  pour les autres plantes...), renforcées par l'absence de prédateurs naturels. Elles peuvent  donc  rapidement se développer sur un site au détriment de toutes  les autres  espèces.  Leur  dissémination est  également favorisée  par  les activités  humaines : transport  de fragments de plantes  par  les engins  de  chantiers  ou dans  la terre exportée, mise à nu de terrains, ...

Les conséquences sont multiples :

  • Ecologique : perte  de biodiversité et perturbation du fonctionnement des milieux du fait de la disparition de la flore locale
  • Socio-économique : coût  pour  les gestionnaires des territoires  et les  particuliers (pour financer  la gestion, les dépenses de santé, les pertes de rendement, ...)
  • Sanitaire : effet allergène  de certaines  espèces

En Haute-Savoie,  l'ensemble des inventaires  transmis  à la FRAPNA depuis  2009 jusqu'en  2015 fait état d'un total de 11010 stations de plantes invasives répertoriées  sur le département, réparties en majorité le long des routes et des cours d'eau qui sont des couloirs de dissémination privilégiés.

enjeux_et_menaces_des_especes_exotiques_envahissantes_en_haute-savoie.pdf, par cdeker

Ci-après un guide pour agir :

herbes_invasives.pdf, par cdeker

 

 

En 1 clic